Blogue

Comment choisir un repas prêt-à-manger santé ?

5 choses à observer pour faire un choix sain et nutritif ! 

Je sais. Depuis toujours, on répète l’importance de cuisiner et de préparer de bons petits plats maison. Évidemment, cette recommandation est toujours de mise, alors que nos repas maison sont bien souvent plus sains et savoureux que l’offre du commerce. Est-ce que ça existe, du prêt-à-manger santé ?

Tu sais comme moi à quel point on est bon, pour se mettre de la pression et s’obliger à TOUT faire. La vérité, c’est qu’on est pas des superwomen (je me permets ici de mettre le terme au féminin car oui, les femmes sont plus nombreuses à me lire). 

Alors, si tu veux à tout prix tout cuisiner mais qu’en vrai, tu n’y arrive pas, il est possible que tu sois pris de court. Et là, à ce moment, tu te tourneras vers quoi ? 

👉La restauration

👉Les 3-4 craquelins qui reste dans ton garde-manger 

👉Un bol de céréales….

Pas super tout ça, n’est-ce pas ? Parfois, ça vaut peut-être la peine d’accepter de lâcher prise et d’envisager des manières de simplifier notre quotidien. Pour certaines personnes ou à certains moments, avoir des petits plats déjà cuisinés peut permettre d’améliorer la qualité de l’alimentation.. De plus, l’offre du marché à évoluée. On peut désormais trouver des options pas mal plus nutritives que par le passé!

Les voici donc, les 5 éléments à observer lorsque tu sélectionnes des repas prêt-à-manger.

1- La teneur en protéines

De manière optimale, un repas complet devrait contenir un minimum de 20 g de protéines. Cette valeur peut-être légèrement inférieure si tu mises sur une option végétarienne. En effet, les protéines végétales contiennent souvent un peu moins de protéines, mais beaucoup plus de fibres, ce qui permet d’optimiser la satiété. Regarder la teneur en protéines est bien important pour deux raisons : 

1- La protéine, c’est ce qui coûte cher dans ton repas. Pour cette raison, une entreprise qui voudrait sauver des coûts pourrait lésiner sur cette dernière. Toi, tu ne veux pas ça. 

2- La protéine, c’est aussi ce qui te rassasie. Si ton repas a très peu de protéine, tu risques d’avoir faim 1 heure après l’avoir mangé ou encore, d’ingérer une grande quantité de féculents, produit sur lesquels l’entreprise aurait miser pour remplir son plat et ton bedon. à petit prix. 

2- La teneur en sodium

Le sel, y’en a juste toujours trop, d’où l’importance de le regarder, Par contre, à ce sujet, je dois te faire un petit enseignement. On t’a peut-être déjà appris que lorsque le % était supérieur à 15% sur l’étiquette nutritionnelle, ça voulait dire que le produit en contenait trop. Par contre, ce principe s’applique plus ou moins lorsque tu observes les VN d’un repas. Pourquoi ? Je t’explique avec un exemple. 

Admettons que le % de VN de sodium, indiqué sur ton repas, affiche 20%. Ça signifie qu’en consommant ce repas, tu auras comblé 20% de tes besoins quotidiens en sel. Si on avait 20% pour avoir consommé deux craquelins, ça serait effectivement trop. Par contre, dans le cas d’un repas complet, ça fait pas mal plus de sens. Tu me suis ? Pour cette raison, je te suggère de comparer les produits entre eux et de sélectionner celui qui en contient moins. En gros, je te dirais que de miser sur max 20-25% est une cible beaucoup plus réaliste pour un repas que 15% 

3- La teneur en matière grasse 

Encore une fois, revenons au prix de la protéine. As-tu déjà remarqué qu’une viande plus grasse était toujours moins chère ? Pourquoi ? Parce que le gras, ça vaut pas mal moins cher que la protéine. Donc si tu n’as pas de gras sur ta pièce de viande, clairement, tu as plus de protéine et celle-ci a une plus grande valeur. Pour cette raison, l’industrie a avantage à se tourner vers des coupes plus grasses pour concocter ses petits plats. C’est ce que feront une grande majorité des entreprises, sauf si leur «target» est de miser sur la santé. 

L’autre élément est définitivement la saveur. Le gras, c’est un vecteur de saveur. Si tu cuisines une sauce à la maison, peut-être que tu mettras du lait au lieu de la crème, par soucis de santé. Par contre, l’industrie elle, elle veut que tu craves ses bons petits plats. Le gras, ça goûte bon, alors il y en aura! Encore une fois, ce principe s’applique pour les entreprises qui n’ont pas pour objectif de vendre des repas santé. Cela dit, certains vont se brander santé sans l’être réellement. D’où la pertinence de faire une sélection judicieuse en observant les VN et la liste d’ingrédients. 

4- La qualité des ingrédients 

Alors, il est composé de quoi, ton repas ? Est-ce qu’il y a des légumes, des grains entiers, des sources de protéines ? À l’inverse, est-ce qu’il y a simplement des féculents et de la sauce ? Prends le temps d’observer ton repas pour prendre conscience de ce qu’il contient. Concernant la qualité de la viande, est-ce que tu sais ce qu’est la viande barattée ? Il t’es déjà arrivé de croquer dans un morceau de poulet et d’avoir l’impression qu’il n’y avait que du gras et que celui-ci avait été reconstitué. Et bien c’est ça, de la viande barattée. À ce sujet, Isabelle Huot a rédigé un article très complet. Ça t’intéresse ? tu peux le découvrir juste ici https://bit.ly/3zPH0MM 

5- La liste d’ingrédients

Finalement, la qualité des ingrédients se transpose aussi dans la liste d’ingrédients. Qu’est-ce qui n’y trouve ? Est-ce que le repas contient beaucoup d’additifs, des saveurs artificielles ou encore, des agents de conservation ? Tu le sais probablement mais plus la liste est courte et épurée, mieux c’est ! On omet trop souvent d’observer la liste d’ingrédients, en accordant toute l’importance au tableau des valeurs nutritives. Selon moi, c’est tout autant, sinon plus important! 

Alors voilà, te voici outillé pour faire une bonne sélection de repas prêt-à-manger. Je te le dis, dans certains contextes, ça peut être une sage décision de miser sur ceux-ci. Arrête donc de culpabiliser 

Vanessa Daigle, nutritionniste et créatrice de contenu 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon infolettre 

Inscris-toi à l'infolettre dès maintenant et reçois les primeurs concernant la nutrition et la santé.

Formulaire inscription infolettre Vanessa Daigle

« * » indique les champs nécessaires

Prénom et Nom*

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

NUTRITIONNISTE-DIÉTÉTISTE

« * » indique les champs nécessaires

Nom*