Blogue

TRIP BOUFFE ; Est-ce que fumer du cannabis contribue à la prise pondérale? 🤔👩🏻‍⚕️

Fumer un joint et manger du Mc Do… voici une combinaison qui n’a rien de surprenant! Nul besoin d’être adepte de marijuana pour savoir que la consommation de cette dernière est bien souvent associée à ce qu’on appelle, un «trip bouffe». Est-ce que ce phénomène est bien réel? Quels sont les mécanismes en lien avec la consommation de cannabis qui influent sur l’appétit?

Si tu défiles ta page Facebook et que tu tombes sur cet article, peut-être que tu as simplement envie de savoir si, oui ou non, fumer du pot peut faire prendre du poids. Pour éviter de te faire languir, et bien, oui, la consommation de marijuana a un impact sur l’appétit et… sur le poids. Maintenant, si tu es un peu curieux, je t’explique le pourquoi.

Le grand responsable : le recepteur CB1 (cannabinoid receptor type 1)

Le cannabinoid receptor type 1 est exprimé dans les neurones. Il est responsable de l’effet psychotrope de la marijuana. Lorsque le cannabis est inhalé, le THC contenu dans la substance ira se lier au récepteur CB1, ce qui aura pour effet de l’activer. Une fois activé, le processus se mets en marche, et toi…tu marches jusqu’au frigo! (haha je saiiis…elle est pas très drôle mais quand même!). En effet, plusieurs mécanismes sont impliqués lors de l’activation du récepteur et comme vous pouvez le constater, le lien avec l’appétit est assez évident. Ce dernier aura donc un impact sur :

✅ Le système limbique : augmentation de la perception de sapidité des aliments

✅ Les noyaux gris centraux : augmentation de la perception de plaisir lors de la prise alimentaire

✅ L’estomac et l’intestin, augmentation de la sécrétion sécrétion de ghréline (hormone de la faim)

✅ L’hypothalamus, confusion dans le centre de régulation de l’appétit

✅ Le système nerveux central et périphérique : augmentation de la synthèse et du stockage des lipides

Un pièce importance du puzzle : la ghréline

D’abord, voici une petite mise en contexte sur les hormones de faim et de satiété. Vous savez pourquoi il est si important de manger lentement (entre autre)? Lorsque l’on s’alimente, le corps sécrète une hormone, la leptine, responsable d’envoyer un signal de satiété à votre cerveau. Il faut donc quelques minutes à cette dernière pour assurer une communication efficace. À l’inverse, une hormone est également sécrétée pour envoyer le signal à l’hypothalamus qu’il est maintenant temps de manger. On appelle donc ghréline, cette dernière en provenance de votre estomac qui est responsable de l’appétit. Lors de la consommation de cannabis, le THC ira activer un recepteur (le CB1) qui, à son tour, aura pour effet d’augmenter la sécrétion de ghréline… donc d’augmenter votre sensation de faim. Une faim réelle? Pas vraiment! Si on écoute son corps à ce moment et qu’on répond à ce signal de faim, les calories ingérées seront en trop. Comme vous le savez, les calories consommées alors que la faim n’est pas réelle sont grandement responsable de la prise pondérale.

Prise de poids?

Certaines études semblent effectivement démontrer un lien entre la consommation de cannabis et la prise pondérale. Cependant, plusieurs facteurs influent sur les résultats : sexe, fréquence de consommation, consommation conjointe de produits du tabac, réduction de la dépense énergétique, etc. Quoi qu’il en soit, l’effet sur l’appétit est clair. Le cannabis est d’ailleurs utilisé pour stimuler la faim dans certains traitements, notamment chez les personnes atteintes de cancers, de sida ou anorexiques.

Bref, si la légalisation de la marijuana corrèle avec une augmentation de la consommation, cette décision pourrait nuire à la santé publique par une augmentation taux d’obésité. Coinsidérant tous les efforts investis en sensibilisation et en prévention en lien avec les saines habitudes de vie, cette conséquence serait bien décevante.


Références :

Candace C and Al. Adolescent Drug Addiction Treatment and Weight Gain. Journal of Addictive deseases. 2004. 23; 55-65

Cannabis et perte d’appétit et amaigrissement. IFCM I care. www.ufcmed.org Site Internet consulté le 24 octobre 2018

Les effets du cannabis sur l’appétit. Stop-Cannabis.www.stop-cannabis.ch Site Internet consulté le 24 octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

Nutritionniste-Diététiste

Écrivez-moi!

Copyright 2021 © Vanessa Daigle Nutritionniste-Diététiste