Blogue

Prêt-à-cuisiner : mon expérience! 👩‍🍳

Il y a quelques semaines, j’ai voulu vivre l’expérience du prêt-à-cuisiner. Mes clients me parlent régulièrement du service. Après l’avoir essayé pendant une semaine (trois jours en vrai 😏) je suis pas mal plus en mesure de leur faire des recommandations justes. Ça vous intéresse? Aujourd’hui, je vous partage les points forts ainsi que les points faibles du prêt-à-cuisiner offert par l’entreprise Miss Fresh. 

High five! 🙌

  1. L’effet de surprise.Lorsque l’on passe une commande chez Miss Fresh, on doit sélectionner notre menu deux semaines à l’avance. Au moment de recevoir la commande, j’avais complètement oublié les recettes choisies deux semaines plus tôt. Personnellement, je trouvais ça vraiment cool. Recevoir une commande sans trop savoir ce qui s’y trouve, on a un peu l’impression de recevoir une belle surprise! (hello petit cœur d’enfant 💜)
  • La simplicité des recettes. Les recettes sont effectivement très simples à réaliser (parfois trop, selon moi). Par exemple, dans un repas, j’avais une salade verte avec de l’huile d’olive, seulement. Par contre, les étapes de réalisation sont très bien expliquées. J’avoue avoir «pimpé » quelques accompagnements. 
  • Des recettes savoureuses. Sur trois recettes, elles étaient toutes délicieuses.
  • Sortir de nos habitudes.J’ai volontairement sélectionné des recettes qui contenaient des aliments que je cuisinais rarement ou avec des aliments qui m’était commun, mais qui s’apprêtait différemment. Il s’agit d’une excellente manière d’apprendre de nouvelles techniques et d’ajouter des recettes à son répertoire.
  • L’accès à l’information. Les ingrédients et valeurs nutritives sont disponibles sur le site web. Ces informations permettent de faire une judicieuse sélection. T’es pas en mesure de les comprendre? T’as besoin d’une nutritionniste ça presse 😉

Déception 👎🏼

  1. Le suremballage. Plusieurs personnes m’ont questionnées sur l’emballage des aliments. Effectivement, ils sont très (trop) emballés et c’est dommage. Qui plus est, l’impact environnemental lié au transport des aliments est également considérable! Les aliments qui se trouveront dans votre frigo proviennent assurément de plus loin que le supermarché du coin!. On peut malheureusement affirmer que le prêt-à-cuisiner n’est pas une solution écologique. 
  • Le manque de rigueur dans la gestion des quantités Lors de mon premier repas, on me présentait un emballage contenant, apparemment, 280g de viande. «Étrangement», ma balance personnelle comptait 175g ! Cette variation induit une différence majeure dans les valeurs nutritives de la recette (MES PROTÉINES!!!) ainsi que dans les coût du repas. Par contre, au troisième souper, je cuisinais du poulet. Cette fois-ci, j’en avais légèrement plus que la quantité affichée. 

De plus, dans un repas, je devais réaliser un «croustillant» pour pané mon poisson. Ce dernier était constitué de chapelure panko, d’épices et de noix de Grenoble. Après avoir préparé le croustillant et l’avoir apposé à mon poisson, il restait assurément 80% de la préparation dans mon bol, qui n’adhérait plus à aux filets. De bons aliments qui se sont malheureusement… ramassé à la poubelle. 

  • Le sel, le sel et encore le sel. À force de diminuer la quantité de sodium que je consomme, je suis rendu une machine à détection du sel (LOL). J’ai passé la semaine à dire «my god c’est bon mais c’est salé 😬». Dommage, avec l’offre de prêt-à-cuisiner, il est difficile de trouver des repas qui ne dépassent pas 1500mg de sodium, soit 70% de l’apport maximal recommandé. 
  • Les portions.J’en ai parlé dans mon article précédent donc je serai brève. Cela dit, je me demande réellement comment ils s’y prennent pour calculer leurs portions. Le premier jour, j’aurais mangé davantage alors qu’au jour 2, on avait une portion pour faire des lunchs… difficile de faire des prévisions! 🤷🏻‍♀️ 

Ni fort, ni faible…

Je ne peux terminer cet article sans parler un peu du prix. Peu importe l’entreprise convoitée, le prix est d’environ 10$ par portion. Cher? Ça dépend tellement! 

Si as l’intention de nourrir une famille de 6 personnes avec cette alternative, il est probable que cela te paraisse cher (évidemment, plus tu commandes pour un nombre élevé de personnes, moins c’est cher).

Par contre, si tu es seul et que tu passes 70% de ton temps à te nourrir dans les restos… ALL IN! C’est une bonne option pour toi! 

Bref, posez-vous ces questions : 

  • Combien dépenses tu présentement, sans utiliser de prêt-à-manger, pour te nourrir? (en calculant les restos et «take out,» pas seulement tes petites virées à l’épiceries☝🏼)
  • Est-ce qu’utiliser cette option de permettrait d’obtenir des avantages qui ont une valeur à tes yeux :  améliorer les habitudes alimentaires, développer des compétences culinaires, diminuer ton stress lié à la préparation des repas, etc.

Ensuite, à toi de déterminer si le prix en vaut la chandelle! 

Vanessa Daigle, Dt.P

Nutritionniste | Diététiste 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

Nutritionniste-Diététiste

Écrivez-moi!

Copyright 2021 © Vanessa Daigle Nutritionniste-Diététiste