Programme Participez au défi bien-être

Blogue

Pourquoi je ne perds pas de poids ?


Perdre du poids, le combat de tellement de gens. À ce jour, le discours des professionnels de la santé commence à se nuancer, à s’adoucir. Malgré tout, tu te poses toujours la même question : « Pourquoi je ne perd pas de poids, malgré mes efforts ? »

Alors que les diètes étaient très populaires il y a quelques années, on sait très bien aujourd’hui que de mettre le focus sur de saines habitudes de vie, sans égard au poids, est clairement plus efficace. Moins vendeur? Ça, c’est certain. Cela dit, c’est la réalité. À ce sujet, si on te dit que la perte du poids sera facile ou encore, si on te garantit des résultats en lien avec celui-ci, je te le dis, tu dois TE SAUVER.  

Dans cet article, tu pourras découvrir les éléments à considérer avant de débuter des changements alimentaires ou de modifier tes habitudes de vie. Certains éléments t’emmèneront probablement sur des pistes de réflexion, voire même des remises en question. Dis-toi que l’objectif est de te permettre d’aligner tes actions en lien avec tes valeurs et objectifs et ce, de manière réaliste et bienveillante. 

À savoir avant de débuter

Tu sais comme moi que le désir de perdre du  poids est présent chez une grande proportion de la population. C’est tellement normal.  De toute évidence, la culture de la diète est toujours bien en place. Cette culture nous apprend depuis des décennies à valoriser la minceur pour des questions d’esthétisme et de santé. Qui plus est, sans même qu’on le remarque, nous évoluons dans un monde ou la grossophobie est omniprésente, ce qui rend la vie des personnes grosses certainement plus difficile et plus stressante. Il s’agit d’un sujet tout aussi intéressant que décourageant, que j’aborderai certainement dans un prochain article. Tout ça pour dire qu’en réponse à ces systèmes inadéquats, le mouvement anti-diète prend de l’ampleur pour envoyer un message fort et percutant. On pourrait en jaser longtemps de tout ça. Cela dit, l’un des message très important véhiculer par ce mouvement est le dernier: 

LES DIÈTES, ÇA NE FONCTIONNE PAS ET IL N’Y A MALHEUREUSEMENT PAS DE SOLUTION MIRACLE POUR PERDRE DU POIDS

  • ni un supplément 
  • ni une diète déguisée en «mode de vie» 
  • ni des exercices quelconques 

La réalité, c’est que certaines personnes ont un potentiel de perte de poids et d’autres non. Pourquoi ? Parce qu’il y a BIN des choses qui affectent ton poids. 

En fait, j’ai même envie de dire que les diètes, c’est probablement ce qui fait le plus prendre de poids à la population. La restriction et l’ignorance des signaux corporels, ça mène tout droit à des comportements malsains en lien avec la nourriture. Alors s’il te plait,  arrête de croire que tu n’es pas assez motivé ou que tu n’as pas de volonté, c’est normal que tu n’y arrive pas. 

Peut-être que tu trouves ce message décourageant. En fait, tu te dis probablement… « OK! donc si je ne fais pas de diètes,  je fais quoi ? » . Est-ce que ça veut dire que je ne pourrai pas perdre de poids ? Pas nécessairement. Par contre, la chose que je sais est que si on te garantit le contraire… (te souviens tu de ce que tu dois faire ?) Sauve toi!

La vérité sur la perte de poids 

En plus du fait que les diètes ne fonctionnent pas, il est important de préciser que la perte de poids, c’est pas mal plus complexe que manger moins et bouger plus. Même avec toute la volonté et la détermination du monde, y’a un certain contrôle que tu ne peux avoir sur ton corps et c’est pas parce que ton «métabolisme est «scrap» Et dit toi rendu là, que si un shake ou un petit supplément It’s work ou je sais pas quoi serait la solution à ce problème, on serait pas ici à jaser. 

D’ailleurs, plusieurs facteurs influencent le poids. Parmi ceux-ci : 

  • L’ensemble des régimes et diètes auxquels vous avez adhérés
  • La prise de médication 
  • Les maladie physique ou psychologique 
  • La génétique
  • Les hormones 
  • Les grossesses 
  • Etc.

Objection 1 : Donc on se déresponsabilise et on ne change pas nos habitudes ?

Bien sûr que non! On a du contrôle sur certaines variables de nos habitudes de vie! Que ça affecte ou non notre poids, améliorer son alimentation, sa routine de sommeil, bouger davantage ou être moins stressé, ce sera TOUJOURS FAVORABLE. L’idée, c’est de focuser sur celles-ci car elles ont un impact MAJEUR sur ta santé..  Focuser sur d’autres variantes que le poids, c’est plus sain et beaucoup plus motivant, à long terme. 

Objection 2 : Oui mais moi 

Mais moi… je dois perdre du poids pour mes articulations

Mais moi… je dois perdre du poids pour faire baisser mon cholestérol

Mais moi… je dois perdre du poids pour suivre mes petits enfants. 

Encore une fois, je comprends. Cela dit, même si les raisons qui te poussent à vouloir perdre du poids sont louables, ça ne change pas les faits. Certaines personnes ont un potentiel de perte de poids, d’autres non. Si ta génétique, ton historique, tes hormones, ton état physique ou psychologique ne te permet pas de perdre du poids malgré l’adoption de saines habitudes de vie, tu as deux choix 

1- Te battre toute ta vie contre ça, y dépenser un nombre incalculable de temps, d’énergie et d’argent et finir par avoir un poids supérieur à celui que tu as présentement, conséquence de l’utilisation des méthodes douteuses pour perdre du poids.

2- Accepter et optimiser tes habitudes de vie pour les nombreux autres bienfaits que ça t’amène. 

Objection 3 : Si je cesse de vouloir perdre du poids, j’en prendrai certainement ; je vais me laisser aller

Non, pas si tu fais les choses adéquatement et que tu écoutes ton corps. À noter ici que dans bien des cas, «écouter son corps» demande du temps, des efforts et souvent même de l’accompagnement professionnel. 

Cesser de focuser sur le poids et normaliser la relation avec la nourriture permet de ramener un équilibre alimentaire. En cessant la privation et en mangeant en fonction de nos besoins, les apports sont bien souvent diminués. Il faut cependant faire confiance au processus ET à notre corps. 

MISE À GARDE 

Je sais et je comprends que ce désir de perte de poids ne va pas quitter ton esprit à la lecture de ces lignes, et c’est normal. Peut-être que pour le moment, tu peux simplement accueillir l’idée d’y accorder moins d’importance, sans pour autant laisser tomber ton désir d’améliorer tes habitudes de vie ? Une idée qui fera peut-être son bout de chemin. 

Alors, on s’occupe de nos habitudes de vie ? 

Étape 1 : Ton pourquoi

Maintenant qu’on jase sérieusement, au-delà du poids, pourquoi est-ce que tu souhaites modifier tes habitudes de vie? Tu dois trouver d’autres raisons profitables de faire ces changements car tout ça, ça demande des efforts, mine de rien. Évidemment, dans l’optique de faire des changements durables, on souhaite miser sur des actions réalistes, qui s’intègrent dans ton mode de vie. Par contre, le réalisme ne veut pas dire que ça se fait tout seul. On est sacrément bien dans nos vieilles habitudes parfois. Alors, quelles sont tes raisons ? 

Je t’invite à y réfléchir et à les prendre en notes. Ca va faire un peu «coach de vie» mais je te suggère aussi de les mettre à un endroit ou tu pourras t’y référer pour te le rappeler le plus souvent possible.  

Au-delà de ces raisons, tu devras carburer aux petites victoires : un meilleur sommeil, une digestion plus efficace, un niveau d’énergie optimal, un sentiment de fierté, etc. Si t’attends un bilan sanguin ou de «vieillir en santé» pour t’encourager, possible que tu trouves ça long. 

Étape 2 : l’importance du processus

Au dela de savoir POURQUOI tu veux faire ces changements, il faut que tu trouves une manière de trouver ca l’fun, le processus. Dans le «day-to-day», tu dois t’accrocher à certains aspects positifs des changements. C’est d’ailleurs pour ça qu’on insiste autant sur le fait de trouver une activité physique que tu aimes réellement car même si ça demande des efforts, ça doit être quand même agréable, dans une certaine mesure. 

Étape 3 : la prise de conscience 

Prendre conscience de tes expériences passées te permettra de réaliser l’effet réel qu’ont eu les diètes sur ton corps. Est-ce que tu as déjà tenté de perdre du poids par le passé? Si oui, combien de fois et comment s’était passée ton expérience? Qu’est-ce qui a fait que tu n’as pas maintenu le poids perdu ou les habitudes que tu voulais changer? Avais-tu un accompagnement avec une nutritionniste, une coach ou encore, en solo ? Avais-tu reçu des conseils personnalisés, pour toi et JUSTE toi ou est-ce que le programme que tu suivais était le même pour tous ? 

Faire une rétrospection de tes anciennes expériences te permet de constater que la méthode utilisée n’a pas été efficace et qu’il est inutile de la reproduire de nouveau. Si tu n’as pas maintenu tes habitudes ou ton régime, sache que ce n’est pas par manque de volonté de ta part, mais plutôt que ces changements devaient être irréalistes et/ou non adaptés à ton contexte de vie. De plus, il y a fort à parier que malgré une perte de poids probable au début de ton programme, celle-ci t’a menée vers un plateau, ce qui t’as découragée. Tu te reconnais, la dedans? 

À ce sujet, si tu te sens prêt, je t’invite à faire un exercice. 

Prends une feuille de papier puis trace un graphique. Sur l’axe des Y, ce sera ton poids. Sur l’axe des X, ton âge. Tente d’y inscrire la progression de ton poids, dans le temps, en y ajoutant des événements clés en lien avec ce dernier (diète A, diète B, diète C, séparation, grossesse, etc.) Es-tu en mesure d’en tirer des conclusions. À quoi t’on telle mené, ces diètes ? 

Étape 4 : bon timing ? 

Quand débuter ce processus ? 

Est-ce réellement le bon moment pour toi de débuter des changements dans ta vie ou c’est une pression externe que tu ressens? Par exemple, la fameuse «shape de plage» pour l’été dont la culture des diètes l’attribue à un corps d’apparence mince. Entre nous, on peut se le dire, tout le monde possède une «shape de plage». Nul besoin d’être mince pour apprécier une sortie à la plage. 😉

Pour revenir à la question du départ, si tu le fais par contrainte de temps venant de la société sans tenir compte de ta situation actuelle, tes bonnes résolutions risquent rapidement de tomber à l’eau. Cet échec nuira à ton estime de soi et diminuera ton sentiment de compétence dans le changement de tes habitudes. 

Par contre, si tu le fais à un moment où tu te sens prêt.e, que tu as plus de temps ou que tu veux prendre ce temps pour toi et que tu t’es entouré de professionnels, définitivement que tes chances de succès sont décuplées. 

Étape 5 : OK LÀ ON PEUT COMMENCER 

Je pense définitivement que je vais devoir écrire un autre article pour présenter la suite. Promis, je ne te laisserai pas sur ton appétit trop longtemps. En attendant, si tu souhaites faire les choses différemment, cette fois-ci, n’hésite pas à m’écrire. 

J’offre un service de consultation privé, 100% en ligne donc, accessible partout partout!

J’émets également des reçus pour les assurances, ce serait un peu nono de t’en passer, si c’est inclus dans ta police! 

Pour en savoir plus : daigle_vanessa@vdnutrition.com

Vanessa Daigle, nutritionnniste et créatrice de contenu

alimentation intuitive

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon infolettre 

Inscris-toi à l'infolettre dès maintenant et reçois les primeurs concernant la nutrition et la santé.

Formulaire inscription infolettre Vanessa Daigle

« * » indique les champs nécessaires

Prénom et Nom*

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

NUTRITIONNISTE-DIÉTÉTISTE

« * » indique les champs nécessaires

Nom*