Blogue

Le futur de la caféine au Québec! ☕️

Tendances & santé

Depuis maintenant quelques années, on observe un réel vent de nouveauté dans l’industrie du café, de la caféine et des produits dérivés. Au début des années 2000, les cafés «filtre» et le cola représentaient les principales sources de caféine consommées par les Canadiens. Aujourd’hui, les sources se diversifient et se raffinent. Qui plus est,  la science évolue et on constate des effets bénéfiques de la caféine sur la santé humaine ainsi qu’un intérêt à sa consommation dans divers contextes, notamment dans le monde du sport. L’industrie du café est en pleine effervescence! Certes, nous continuerons de consommer quotidiennement de la caféine, mais la provenance de cette dernière ne cesse de se raffiner. Cap sur le futur de la caféine au Canada!

Consommation de caféine : la tendance 👌

De toute évidence, le café demeure la source de caféine la plus consommée par les Canadiens, et cela ne risque pas de changer. À la manière des amateurs de vins, les fervents de café se tournent vers des produits de qualité et cherchent à comprendre les différentes subtilités des arômes. Alors que les boomers font grimper la popularité des espressos, les jeunes se tournent davantage vers des lattés, mokas, et américanos. Des alternatives comme les «colds brew» ou cafés infusés à froid, se font une place de choix sur le marché.

Les boissons énergisantes sont toujours populaires, encore une fois chez la clientèle plus jeune. En effet, c’est 27% des jeunes québécois qui affirment avoir consommé une boisson énergisante caféinée au cours des trois derniers mois. D’un autre côté, on voit une augmentation de l’offre de boissons alternatives caféinées. Parmi celles-ci, des produits au marketing plus naturel et «santé» comme le yerba mate ou le matcha trouvent des adeptes chez une population misant sur un mode de vie sain.  

Les valeurs du consommateur priment !

En 2021, le marché fait face à des consommateurs avertis et exigeants. Plus que jamais, les valeurs prônant la naturalité ainsi que le respect de l’environnement et du travailleur s’imposent. Pour cette raison, on ne peut que s’imaginer que la demande pour des produits biologiques et éthiques sera en hausse constante. Qui plus est, l’utilisation de la caféine en provenance du guarana et du thé semble plaire au consommateur, en raison de l’aura santé entourant ces derniers. Est-ce que l’industrie délaissera tranquillement la caféine synthétique pour se tourner vers ces derniers? Bien que les coûts de ces dernières soient plus élevés, elles correspondent aux attentes des millénariaux, ces derniers étant souvent prêts à payer davantage pour des produits jugés de qualité. 

Qu’en est-il de la santé ?

Les échanges au sujet des effets de la caféine sur la santé ne datent pas d’hier. Ce qui change un peu dans le discours des experts, c’est qu’on parle davantage des bienfaits potentiels de la consommation de caféine. Parmi ceux-ci, des études récentes tendent à démontrer des bienfaits potentiels sur le diabète de type 2, les migraines, la diminution du risque d’Alzeihmer, sur le Parkinson ainsi que certains cancers. Cela est encore plus ou moins bien connu du consommateur qui voit parfois la caféine d’un mauvais œil. J’ai l’impression que pour les années à venir, une certaine catégorie de consommateurs continuera de prioriser les produits caféinés autres que le café, par pure perception d’un effet plus favorable à la santé.

Caféine dans le sport 🏋🏼‍♀️

Avec la popularité grandissante de la nutrition sportive, les effets de la consommation de caféine sur les performances sportives sont grandement valorisés. Bien que la caféine soit parfois stimulante,  cette dernière n’est pas une substance interdite par l’Agence Mondiale antidopage, ce qui devient fort intéressant pour les sportifs à la recherche d’une performance optimale. L’avantage de la consommation de caféine pour le sportif lui vient de son effet stimulant. En effet, cette dernière a un effet sur le système nerveux central qui permet à la fois d’augmenter la vigilance, mais aussi, de diminuer la perception de l’effort et de la douleur. On recommande un apport de 5-6 mg de caféine par kilogramme de poids corporel. Ceci représente 300-360 mg pour une personne de 60 kg, une dose raisonnable, à l’intérieur des recommandations émises par Santé Canada. 

Pour conlcure, je crois que la popularité de la caféine sera bien au rendez-vous au courant des prochaines années. Avec les espaces café qui se multiplient, on risque de découvrir un bel univers et de prendre plaisir à profiter différemment de cette molécule aux vertus énergisantes!

Pour plus d’information à ce sujet, visitez le site de l’Association canadienne des boissons https://www.associationcanadiennedesboissons.ca/

Vanessa Daigle, nutritionniste & créatrice de contenu

1. Jiang X, Zhang D, Jiang W. Coffee and caffeine intake and incidence of type 2 diabetes mellitus : a meta-analysis of prospective studies. Eur J Nutr 2014; 53 (1): 25-38

2. Flaten V and Al. From epidemiology to pathophysiology : what about caffeine in Alzheinmer’s disease. BiochemSoc Trans. 2014; 42(2): 587-92

3. Human kinetics  journals. Simon Higgins & Al. The effects of Preexercise Caffeinated Coffee Ingestion on Endurance Perfirmance : An Evidence-Based Review. 26 (3):221-239

4. Coffee Association of Canada. www.coffeeassoc.com Site web consulté le 13/02/20215.C

5. rop. Le point sur les Milléniaux – Et La Bohème de Puccini.  https://www.crop.ca/fr/blog Site web consulté le 19/02/2021

6. Association Canadienne des boissons. Rapport préliminaire. Consommation de boissons énergisantes contenant de la caféine (bec) chez les jeunes du Québec. Décembre 2020.

Café, café au quebec, consommation café, sport et caféine, statistiques café, tendance café

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

Nutritionniste-Diététiste

Écrivez-moi!

Copyright 2021 © Vanessa Daigle Nutritionniste-Diététiste