Blogue

La vérité sur le café 😌☕️

Le café : bon ou mauvais pour la santé?

#COFFEELOVER, tu fais partie de la team? Avouez qu’en plus d’être délicieux, le café a réellement quelque chose de réconfortant. Bien qu’on le consomme en partie pour ses effets stimulants, les aromes du breuvage sont particulièrement appréciés des adeptes. Au Canada, les tendances de consommation du café ont pris un tournant majeur au cours des dernières années. Alors que le café filtre avait la côté au début du siècle, les amateurs de café sont désormais avertis et nombreux sont ceux qui sont prêt à payer le juste prix pour un produit de qualité.

Pendant que la révolution du café prend son essor, à l’opposé, un courant inverse s’impose. En effet, certains influenceurs «bien-être» suggèrent de délaisser la consommation du breuvage chaud, pour des raisons de «santé». Aurions-nous réellement avantage à cesser de consommer du café? Bonne nouvelle,  la littérature semble nous indiquer le contraire!

Pour mettre la table, voici quelques statistiques intéressantes sur la consommation de café des Canadiens.

✔️ 72% des canadiens ont bu du café hier, 81% en ont consommé la semaine dernière et 86%, l’année dernière

✔️ Les canadiens buveurs de café, âgée entre 19 et 78 ans, consomment en moyenne 2.8 café par jour

✔️ Le café est la boisson la plus consommée par les canadiens (plus que l’eau) ! Alors que 72% des répondants affirmaient avoir bu du café hier, seulement 66% avaient consommé de l’eau (sérieux 😟?) !

MYTHES OU RÉALITÉ ?

Plein feux sur les mythes entourant le breuvage chaud favori des nord-américains.

  1. La consommation de café est néfaste pour la santé ?

FAUX! Lorsqu’il est consommé avec modération, le café n’a pas d’effet délétère sur la santé humaine. En effet, le café semble même avoir certains effets protecteurs ! Qui plus est, le café contient certains composés (diterpènes et polyphénols) qui contribuent au potentiel antioxydant de l’organisme. (3) Cependant, certaines personnes sont très sensibles à la consommation de caféine. Saviez-vous que cette sensibilité était du à la génétique? L’enzyme responsable d’éliminer la caféine au foie est sujette à une grande variation individuelle, ce qui expliquerait les différences quant à la sensibilité des consommateurs. Chez ces derniers, des effets indésirables peuvent être ressentis et ce, même avec une petite dose de caféine.

Café & maladies

 Cancer

American Institute for Cancer Research conclu qu’une consommation modérée de café est liée à un risque moindre de cancer de l’endomètre et du foie! D’autres études préliminaires effectuées sur les rongeurs conclues à des résultats prometteurs sur d’autres types de cancer mais des études sur l’humain sont nécessaires pour confirmer ces hypothèses.

Santé cardiovasculaire

Certains cafés de qualité, non filtrés, contiendraient des diterpènes, une molécule influençant à la baisse les taux de cholestérol LDL (communément appelé «mauvais cholestérol») et les triglycérides sanguins. Cependant, les personnes sensibles à la caféine peuvent ressentir certains effets secondaires non souhaitables comme une irritabilité, de l’anxiété ou des palpitations cardiaques.

Maladies neurodégénératives

La littérature permet d’établir une corrélation entre la consommation de café et une diminution du risque de développer le Parkinson. La CAIDE (Cardiovascular Risk Factors, Aging and Dementia) study concluait également à une association positive entre la consommation quotidienne de café et la diminution du risque de souffrir d’Alzheimer. Cependant, on constate une grande variation dans les résultats scientifiques à ce sujet, combiné à un nombre faible de données. Ces facteurs limitants nous invitent à faire preuve de prudence dans les conclusions que nous pourrions tirer à cet effet.

2- Le café déshydrate ?

FAUX ! À quantité égale, un café induit la même production d’urine qu’une boisson qui ne contient pas de caféine! Saviez-vous que la quantité de liquide ingérée par la consommation de café est inclue dans la somme de vos apports hydriques quotidiens?

3- Un expresso contient davantage de caféine qu’un café régulier

FAUX ! Un expresso contient 40 à 60mg de caféine alors qu’un café filtre en contient de 120 à 180 mg pour 250 ml!

4- Le café de torréfaction foncé contient davantage de caféine qu’un café moins torréfié

FAUX (bin oui tout est faux 😜)! La torréfaction se définit comme étant l’exposition de la matière à un feu direct. Lors de cette exposition, certaines molécules du grains de café sont modifiées et altérées, c’est le cas de la caféine. Le procédé de transformation amène donc une dénaturation des molécules et une diminution de la teneur en caféine dans le produit final.

5- La consommation de caféine permet d’optimiser les performances sportives.

VRAI! Vous êtes « crinké » et vous avez envie de tester votre réponse à la caféine ? On recommande un apport de 5-6 mg/kg de poids corporel. Ceci représente 300-360 mg (2 cafés) pour une personne de 60 kg . Alors que certains prônent l’utilisation de suppléments pour s’assurer d’un apport précis en caféine, la littérature indique que ces derniers ne sont pas plus efficace que la prise d’un (ou deux) bon(s) café(s)!

Pour terminer, il est vrai qu’une dose supérieure aux recommandations pourrait avoir des effets indésirables sur la santé, notamment en modulant à la hausse les risque de faire de l’anxiété, de l’insomnie ou d’augmenter la fréquence cardiaque. Comme pour bien des choses, la modération a bien meilleur goût!

Vanessa Daigle, Dt.P

Nutritionniste | Diététiste

(1) Coffee association of Canada. Canadien coffee 2019 consumption. www.caffeeassoc.com Site Internet consulté le 2 avril 2020.

(2) Harvard T.H. Chan School of Public Health. Coffee : The Nutrition Source. www.harvard.edu Site Internet consulté le 2 avril 2020

(3) INAF, Académie culinaire. L’encyclopédie visuelle des aliments. Les éditions Québec Amérique inc. (2017) 596-598

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour me joindre ou pour prendre rendez-vous

Vanessa Daigle

Nutritionniste-Diététiste

Écrivez-moi!

Copyright 2021 © Vanessa Daigle Nutritionniste-Diététiste